ASSOCIATION
SPASMOPHILIE ENTRAIDE 
 

Editorial

Accueil
Rôle et prestations
La spasmophilie
Le point
La thérapie
Agenda
Dernières nouvelles
Nos conférences
Pétitions
Bibliographie
Contact
Liens
La présidente

Une association
pourquoi ?


 

 

Etes vous spasmophile ? La spasmophilie c'est quoi ? Types de spasmo Spasmophilie, mode d'emploi Synthèse Conclusion Lien avec la fibromyalgie
 
 
SPASMOPHILIE: CONCLUSION

Informateurs impartiaux, à l'affût de tout progrès réel de la médecine, nous voulons demeurer une plate-forme libre, favorisant le développement et la diffusion de toutes les thérapies susceptibles d'apporter une solution réelle dans le domaine de la santé, pour autant qu'elles répondent aux critères suivants : objectivité, efficacité, éthique.

Depuis toujours, nous prônons des idées qui vont à contre-courant des concepts généralement admis, à savoir que la maladie n'est pas une fatalité, et que nous refusons de servir de cobayes aux lobbies pharmaceutiques. Toute notre démarche s'inscrit dans une réflexion qui dépasse largement le cadre restreint de la spasmophilie comme vous pouvez le constater en consultant la liste des sujets de conférences abordés à ce jour.

Même si l'homme possède une fantastique capacité d'adaptation, aux changements environnementaux, nous ne sommes pas égaux face aux agressions. Et si l'homme est en effet le plus adaptable des animaux, il y a des limites à ne pas dépasser. Les spasmophiles sont des individus très sensibles, qui servent de baromètre à la pollution ambiante, et la spasmophilie est le prix fort à payer par les citoyens fragilisés des pays industrialisés.

Le discours des biotechnocrates visant à nous faire croire qu'on ne peut pas se passer d'eux, est servilement relayé par les médias. Grâce à un matraquage éhonté, "une rumeur bien étayée par une apparence scientifique et bien diffusée par les commerciaux, grâce aux techniques de communication, peut désormais charpenter un discours planétaire afin de justifier certaines décisions gouvernementales".( B. Cyrulnik -La Recherche)

Cette information tronquée est capable d'épater le citoyen non averti et de jeter de la poudre aux yeux du scientifique naïf qui en toute sincérité œuvrer pour le bienfait de l'humanité.

Considéré sous l'angle de la biologie, il est inacceptable d'imaginer qu'après sept millions d'années, l'évolution aboutisse à ce que l'homo sapiens passe l'essentiel de son existence à se rafistoler à l'aide de multiples béquilles. Cette évolution n'est pas viable, elle nous mène à une impasse qui enrichit certains au détriment des autres. Comme le dit le Dr. J. Testart: "C'est une civilisation exclavagiste".

Un nouveau concept de la maladie

  • Considérer la maladie non plus comme un fléau inéluctable, mais comme un salutaire signal d’alarme;
  • Miser sur la prévention;
  • Remettre au patient des clés qui lui permettent de trouver des solutions adéquates à ses maux;
  • Favoriser d’autres approches médicales, plus respectueuses de notre corps, moins polarisées par les symptômes, plus axées sur la compréhension des mécanismes qui l’engendre;
  • Militer pour le libre choix thérapeutique;
  • Soigner la spasmophilie, c’est faire appel à une vision globale et pluridisciplinaire de la médecine.