ASSOCIATION
SPASMOPHILIE ENTRAIDE 
 

Editorial

Accueil
Rôle et prestations
La spasmophilie
Le point
La thérapie
Agenda
Dernières nouvelles
Nos conférences
Pétitions
Bibliographie
Contact
Liens
La présidente

Une association
pourquoi ?


 

 

 

 

 

 

Le moment est venu de comprendre que la première des valeurs est celle de la vérité
et qu’on ne peut longtemps gouverner dans le mensonge, le déni ou l’ignorance des réalités.
Patrick Boucheron - historien - Nouvel Observateur - 11.01.2018  

Chères amies et amis,

Les Fake News ont été à la Une des médias français en ce mois de janvier 2018. Les Fake News - terme désigné comme le mot de l’année - sont des informations fausses ou truquées, qui diffusent des contenus délibérément distordus et construits sur les médias sociaux pour gagner de l’argent ou pour atteindre un objectif politique précis. (Courrier International - Hors série n°63 - octobre 2017)
Si on en parle tant aujourd’hui, c’est parce que le président Macron est en train d’édicter une loi pour combattre l’ère du complotisme, visant à lutter contre la désinformation et le climat de défiance propagée par les fake news, en donnant notamment la possibilité au gouvernement de bloquer certains sites internet incriminés : «Il y a là une stratégie financée, visant à entretenir le doute, à forger des vérités alternatives, à laisser penser que ce que disent les politiques et les médias est toujours plus ou moins mensonger.»                                Parce que ça n’est pas le cas ?
On en profite pour fourrer dans le même sac tout ce qui dérange et à coup de diffamation, dénigrement, contre-vérités et mensonges, on peut se débarrasser des tous les gêneurs : aujourd’hui, en France, les opposants à la politique vaccinale gouvernementale figurent en première ligne.
Nous avons suivi de près les débats sur diverses chaînes de télévision françaises. Notons que la chaîne Arte, dans son émission du 12 janvier, a dépassé les bornes en se mettant pour l’occasion au service de la désinformation la plus éhontée, pour fustiger et ridiculiser ceux qu’elle désigne être des comploteurs, en mettant dans la même catégorie, ceux qui prétendent que la terre est plate avec les anti-vaccins et les anti OGM ! (https://www.youtube.com/watch?v=fEUlQPaKqRc)
Le sommet a été atteint, lorsque pour nous faire avaler la pilule, la journaliste de service affirme que l’émission 28 minutes représente une garantie inconditionnelle pour nous protéger contre l’intox. La preuve dit-elle, c’est que selon un sondage paru dans Libération (8-I-18) : un Français sur deux pense que le ministère de la santé est de mèche avec le lobby pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins ! En conséquence, si un français sur deux souscrit à ce prétendu mensonge, il est urgent qu’Arte intervienne pour démystifier les citoyens !!
Sont considérés comme auteurs de Fake News et accusés d’être des supporters de la théorie du complot, toute personnalité ou sujet controversé. Sont pointés du doigt :

  • tous les opposants à la vaccination forcée, prix Nobel, médecins ou simples citoyens, traités d’affabulateurs ou de charlatans : le Pr L. Montagnier, le Dr H. Joyeux, le Dr D. Belpomme sont pris pour cible,  ainsi que toutes les ligues antivaccinales...
  • tous ceux qui attaquent les OGM, dont José Bové, eurodéputé écologiste européen, parce qu’il a cautionné le livre de William Engdahl, journaliste, taxé de complotisme avéré - auteur d’OGM - semences de destruction » et la liste n’est pas exhaustive !

Alors, dans ce fatras de mauvaise foi, comment démêler le vrai du faux ? Le problème est de savoir qui véhicule les fake news dans cette polémique vaccinale ? Les pro ou les anti-vaccins ? Qui complote ? Qui ment délibérément ?
Assister impuissant à la diffusion d’un tel ramassis d’inepties et de mensonges officialisés, jamais je n’aurais cru qu’on arriverait à tomber si bas, et quand la ministre française de la santé, principale promotrice de la vaccination des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons, cautionne le décret présidentiel visant à réguler les Fake News et décrète : « Contre la théorie du complot, il n’existe malheureusement aucun vaccin », il est regrettable que contre la bêtise, le vaccin ne soit pas encore inventé !!!
Si nous nous référons à ce constat consternant, cela signifie que durant 30 ans, on ne vous aurait raconté que des menteries pour vous induire en erreur, tout notre travail d’information se résumerait ainsi à 30 ans de fake news !!!

 

Voici un florilège des Fake News diffusé par les médias et considéré comme la vérité pure :

- Aucun lien n’est prouvé entre le cancer et l’environnement
- Les vaccins sont sûrs et sans danger
- Se vacciner contre la grippe est le seul moyen de se protéger
   - le vaccin Gardasyl et le vaccin contre l’hépatite B protègent
 - Aucun lien démontré entre vaccins et autisme
    - Les statines sont de bons  anti-cholestérol

 - Se supplémenter en vitamines est dangereux
 - La nocivité des antennes relais n’est pas démontrée
 - Amalgames dentaires, Mercure et Aluminium sont inoffensifs
 - L’aspartame n’est pas un édulcorant toxique
  - Les pesticides et les OGM sont utiles et ne tuent pas les abeilles
  - Ce sont les anti-vaccins qui nous polluent (Marianne : 12-1-18)

Nous vous adressons ce courrier avec un peu de retard, mais accompagnés de nos vœux les meilleurs de santé et de bien-être pour 2018.

 

 

                                                  Edith Gallay, présidente 
Genève, février 2018

 

 

 

 

 

   

Pétitions à signer

Cliquez sur le lien. Si certains liens ne s’ouvrent pas, faites un copié-collé  ou clissez le lien dans votre site interne

Nouvelle stratégie de vaccination :

Texte d'introduction et signature

Perturbateurs endocriniens